Mardi de mai #2 | 12 mai 2020

Nous y sommes. Après deux mois de restriction, de réflexions, et parfois même de remise en question, la vie va pouvoir reprendre son cours petit à petit.
Mais voilà, le temps s’est assombri, le ciel gronde, et les innombrables gouttes de pluie viennent refroidir l’atmosphère, comme si la nature souhaitait que l’accalmie se prolonge, tant ce répit lui a permis de respirer.

En effet, un peu partout dans le monde, la faune et la flore nous ont offert un spectacle hors du commun. Les oiseaux se sont remis à chanter à gorge déployée, abeilles, bourdons, et papillons ont profité du calme pour entamer la pollinisation et certains animaux, pourtant sauvages et craintifs, n’ont cessé de s’aventurer là où il n’est pas commun de les apercevoir.

Fruit d’un printemps tranquille et serein, plantes et fleurs se sont épanouies majestueusement apportant une note colorée à un tableau déjà bien transformé.
Les paysages ont évolués, l’air s’est purifié, les eaux sont redevenues limpides, et nos habitudes ont été chamboulées.

Et maintenant ? Et si nous ne refermions pas cette parenthèse ?
Apprenons de nos erreurs et laissons à la nature la place qu’elle mérite.
Prenons-en soin, laissons-la respirer, cohabitons.

Toute l’équipe BDP Concept vous souhaite une excellente semaine.